Premiers repères

Le taux de suicide des éleveurs français est supérieur de 40% à la moyenne de la population française (étude de Santé publique France sur les agriculteurs de 45 à 64 ans). Ce constat alarmant nous incite à réfléchir à une prise en charge collective du problème.

De nombreux dispositifs d’accompagnement existent déjà dans les territoires mais ne sont pas toujours connus de l’ensemble des professionnels qui côtoient les agriculteurs au quotidien. Or, ces acteurs sont souvent les premiers témoins des situations de détresse traversées par les agriculteurs.

Le Réseau Agri-Sentinelles est un réseau multi-partenarial qui vise à sensibiliser, former et outiller les professionnels agricoles pour s’impliquer dans la prévention des situations de détresse des agriculteurs.